L’heure aixoise

Inutile d’insister, la réponse sera toujours la même. Que l’on vienne de Puyricard, de Venelles, d’Eguilles ou de Vauvenargues, tous ces petits villages qui gravitent autour d’Aix-en-Provence et qui appartiennent au Pays d’Aix, sont tous, et en particulier pour les agents immobiliers, à « à peine dix minutes ». Pas dix petites minutes, ou dix grosses minutes comme pourraient le dire par exemple les gens du Nord, non, juste à peine dix minutes. On ne sait pas si on calcule de porte à porte ou si on calcule à partir des panneaux d’entrée ou de sortie de villes . On ne sait pas davantage si on calcule en fonction des heures de pointe ou des heures creuses. Et encore moins si on prend en compte le temps de trouver une place de stationnement, véritable pépite d’or au centre d’Aix les jours de marché. La seule chose que l’on sait en revanche, et c’est-ce qu’il faut retenir, c’est que dans l’esprit des Aixois, à peine dix minutes, ce n’est vraiment pas long. Une vingtaine de minutes est un peu plus long. Si un ami vous dit qu’il arrive dans dix minutes, comprenez qu’il arrivera dans l’heure. De même, si l’on vous dit qu’il faut à peine vingt minutes pour aller à Ikea, ne vous étonnez pas de mettre, vous, au moins 35 ou 40 minutes. Vous ne roulez pas moins vite que les autres et vous avez pris le même chemin. Vingt minutes est en fait le temps record, effectué dans les conditions les plus optimales. Sans ralentissement ou embouteillage, sans pluie sur la chaussée, sans travaux ou encore sans accident sur l’autoroute. Un record seulement atteint une fois sur dix mais qui reste le repère indiscutable. Ca frise la mauvaise foi et pourtant, ce n’est pas de ça dont il s’agit. On voulait juste vous dire que le trajet pour aller à Ikea n’était pas trop long.

Plus subtile et plus flou est le discours des professionnels du service. Maints de ces derniers ne donnent carrément pas d’heure précise, se contentant d‘un « je passerai demain matin«  ou d‘un « on voit ça à la fin de la semaine ». Un seul conseil :  continuez à vaquer à vos activités car cela signifie que le professionnel en question arrivera quand il arrivera…, s‘il arrive ! En effet, ça pourra être -avec un peu de chance- avant le lendemain soir ou avant la fin de la semaine d’après… Attendez-vous à ne voir personne les jours de pluie, de mistral, ou de grosse chaleur, et surtout pas un quelconque livreur dont vous n’aurez aucune nouvelle ou au mieux qui se contentera de vous passer un coup de fil le soir à 20 heures pour vous informer avec une agaçante désinvolture qu’il n’est pas passé à 15 heures, comme l‘avait promis – à tort – la secrétaire. Tant pis pour vous si vous avez pris un jour de RTT à l’attendre, il ne va quand même pas ressortir de chez lui alors qu‘il gèle dehors. L’heure aixoise ne se lit pas seulement sur une pendule à qui il manquerait les petites aiguilles, elle se lit sur une pendule qui aurait aussi intégré un thermomètre de la température locale. Mais détendez-vous, il parait que certains réussissent à apprendre l’heure aixoise en « à peine dix minutes »…

  1. Toujours aussi drôle et tellement vrai !!

  2. C’est vrai que la circulation sur Aix relève du parcours du combattant, surtout aux heures de pointes… Certaines voies sont vraiment mal fichues, si on considère le nombre de personnes qui y passent (la D9 pour ne citer qu’elle).
    Il est grand temps que la ville accélère le développement des transports en communs, pourquoi pas un tramway qui relierait le centre d’Aix, les Milles, la Duranne, la gare tgv et l’aéoroport?
    Les bus c’est bien gentil, mais coincés avec les voitures, ça ne sert pas à grand chose.

Leave a Comment


NOTE - You can use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

× -